Panda, Pingouin et les annuaires… 20


Ce mois-ci, nous faisons une petite entorse à notre classement mensuel pour vous proposer un petit article sur « le combat » engagé par Google avec ses mises à jour.

L’objectif de ce post est d’essayer de comprendre et surtout de remettre en question nos stratégies de netlinking alors n’hésitez pas à réagir, que se soit positivement ou négativement.

L’impact des mises à jour Google

Que se soit les updates Panda ou Pingouin, nous observons de plus en plus d’annuaires relayés au second plan dans les SERPs. En effet, très peu de sites ont été bannis des résultats de Google, mais on observe des diminutions considérables de leur trafic dû à des déclassements de leurs pages.

Mais ce phénomène n’est-il pas dû à une erreur de stratégie des annuaires ?

En effet, les annuaires ont clairement orientés leurs guides pour les webmasters / référenceurs en proposant de plus en plus de liens, de plus en plus optimisés tout en oubliant l’intérêt des internautes.

Alors quel est l’intérêt pour le moteur de mettre en avant ces guides ?

Quelle est la réelle valeur ajoutée des annuaires, qui cela dit en passant, relayent généralement une information déjà présente sur d’autres sites ?

Pour être clair, l’intérêt de 90% des annuaires est nul pour le moteur de recherche… Il est donc logique qu’il essaie de se débarrasser de ces sites internet qui n’apportent pas de valeur ajoutée aux internautes mis à part acquérir un, deux … dix liens Dofollow.

De notre côté, nous pensons que la qualité des liens proposés par les annuaires n’a pas perdu de son efficacité car c’est maintenant l’intérêt principal des annuaires. En effet, un lien reste un lien et il est toujours possible, dans des proportions seo-responsables, de positionner un site grâce à des annuaires réputés et de qualité.

Toutefois, nous pensons également que les annuaires seront de plus en plus rares et/ou deviendront payants à terme, car l’un des principaux intérêts des gérants d’annuaires est bel et bien de toucher un peu d’argent à la fin du mois grâce aux publicités diffusés sur leurs guides. Une baisse de présence sur Google est une perte de visibilité considérable pour un grand nombre d’annuaires et donc, une perte de rentabilité. Le retour sur investissement ne sera donc plus assez élevé pour beaucoup d’interfaces qui fermeront ainsi leurs portes.

Ainsi, les annuaires les plus solides ou les plus téméraires vont se retrouver devant une montagne de soumissions. Ils feront, quant à eux, le choix de passer en mode payant ou VIP (phénomène de plus en plus fréquent ces derniers temps).

Dirigeons-nous vers une centralisation des annuaires et vers un référencement naturel payant ?

 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avant de poster votre commentaire, merci de remplir ce code de sécurité.

Recopiez le nom du blog sans les caractères spéciaux : l-a&b-o s--i//t--t---i

20 commentaires sur “Panda, Pingouin et les annuaires…

  • Condos à Montréal

    En accord avec vous sur le fond et la forme, nous avons retenu dans notre stratégie de backlinking, les seuls annuaires qui se placent encore dans les trois premières pages des serp sur la requête recherchée. Ceux, nous semble-t-il, qui gardent une certaine valeur aux yeux de Google.
    Nous avons aussi rejeté les annuaires qui imposaient les liens retour…et les payant!
    au bout du compte…
    Seul des « répertoires » avec avis de consommateurs s’en sortent aujourd’hui, il apportent une valeur ajoutée, c’est ce qui les sauve de l’impitoyable moteur de recherche.

    En ce qui concerne la question de l’achat de lien aux annuaires
    Google en interdit la pratique – il en vit trop bien – Ne pensez-vous pas qu’il aura tôt fait de détecter ce type de commerce ou de ne pas prendre les liens en compte.
    Non ?

  • Ed

    Belle analyse, l’objectif de Google étant de supprimer les « intermédiaires » au niveau des SERPs, les annuaires/sites de cp vont perdre en visibilité.

    Mais ils continueront à envoyer du linkjuice… car les BL sont encore au centre de l’algo de GG 😉

  • Christophe BENOIT

    Du référencement naturel payant ? C’est déjà ainsi que font nos collègues d’outre atlantique. Google ne sanctionne pas les sites web qui font cela et qui ont un vrai contrôle éditorial mais si la qualité n’est pas au rendez-vous, les sanctions ne sont pas loin. Il faut donc miser encore une fois sur la qualité.

  • El-annuaire

    Promis, juré ^^ je vous assure que ce n’est pas la première fois que Google décide de shooter des annuaires, des cp, et autres :) et pourtant il y a toujours autant d’annuaires, de cp qui naissent et meurent chaque jour, gratuits ou payants, bons ou mauvais, le web est infini et ne s’est jamais arrêté à une mise à jour de l’algorithme de Google, vous pouvez me croire 😀

  • ArnaudMN

    Devenir payant sera surement le choix de ceux qui ne voudront pas disparaître. Ou accepter automatiquement tous les sites, ou laisser les pubs en laissant l’annuaire tel quel, … Il y a plein de solutions pour les plus fainéant.
    Pour les autres, il suffira de faire vivre l’annuaire pour s’adapter à google. A chaque nouvelle version de l’algorithme de google sa solution …

  • patrick

    Un annuaire n’est pas un sac de liens dofollow, il reste informationnel avant tout, maintenant il y eu l’époque des annuaires dézippés à la tonne qui a explosé la niche par une baisse de la valeur de contenu et duplicat à foison. Mais un annuaire avec un contenu informationnel et rédactionnel correct restera toujours en bonne place dans les Serps.

  • annuaire episun

    Merci pour ce petit billet très instructif sur l’avenir des annuaires. En effet, je pense que pas mal d’annuaires sont impactés car en plus des ancres optimisés, ils linkent vers des sites considérés comme Spammy par Pinguin, du coup double sanction… A contrario, je ne pense pas qu’un lien avec une ancre optimisées vers un site bien trusté soit impactant, mais ce n’est que mon humble avis…

  • le-diagnostic-dpe

    Petit gestionnaire de plusieurs sites internet, je trouve très difficile d’avoir une stratégie de référencement autre que basé sur les annuaires.
    Que vont devenir les petits professionnels ?? les artisans ??? Les petits gens ???

    Snifffff…..

  • scpi-1.com

    Personnellement je me fie au PR pour voir si l’annuaire a encore la confiance de big G.
    La dernière mise à jour de PR montre que ca reste un indicateur valable.
    Après je ne sais pas si ma démarche est pertinente?

  • Loi Duflot

    Pour ma part, je continue à utiliser des annuaires dans le cadre de la création de liens vers mes sites. Il faut en effet comme vous le précisez, bien choisir ses supports afin de bénéficier de liens de qualité. La qualité importe plus que la quantité à mon sens!

  • Moielle

    Personnellement je n’utilise plus les annuaires et de rares fois des sites de CPs de qualité (certes relatives). Je n’ai pas attendu ces maj pour tout miser bêtement sur quelque chose de si artificiel.
    Varier est une règle à appliquer sur différents niveaux. La première condition est le onsite, ca ne sert à rien de faire des liens vers des contenus moisis.